Notre Histoire

Depuis plus de 65 ans, UBA fournit des opérations bancaires ininterrompues depuis 1948, lorsque la British and French Bank Limited (BFB) a commencé ses activités au Nigeria.

En savoir plus sur nos origines, fondations et débuts

Depuis sa fondation en 1948, UBA est au service des ménages, des entreprises et des communautés africaines. Nous sommes heureux d’avoir passé plus de 65 ans à fournir les meilleurs services à nos clients.

1948

Fondateur

1948 La British and French Bank Limited (BFB) commence ses activités au Nigéria. BFB était une filiale de la Banque Nationale de Crédit (BNCI), à Paris, qui a transformé sa succursale londonienne en une filiale distincte appelée British and French Bank, dont les actions sont détenues par la Banque Nationale de Crédit et deux sociétés d’investissement britanniques, SG Warburg and Company et Robert Benson and Company.

1961

Incorporation

Après l’indépendance du Nigéria vis-à-vis de la Grande-Bretagne, UBA a été constituée le 23 février 1961 pour reprendre les affaires de BFB. UBA a finalement inscrit ses actions à la Bourse nigériane (NSE).

1970

Introduction en Bourse

UBA a finalement introduit ses actions à la Bourse nigériane (NSE) en 1970 et est devenue la première banque nigériane à entreprendre par la suite une offre publique initiale (IPO).

1990-2006

Les Fusions

L’UBA d’aujourd’hui est issue de la fusion de la Standard Trust Bank, une société dynamique et en pleine expansion, constituée en 1990, et de l’UBA, l’une des plus grandes et des plus anciennes banques du Nigeria. La fusion a été réalisée le 1 er août 2005; l’une des plus grandes fusions effectuées à la Bourse nigériane (NSE). À la suite de cette fusion, UBA a décidé d’acquérir la Continental Trust Bank la même année, renforçant ainsi la marque UBA. Par la suite, UBA a également acquis Trade Bank en 2006, qui était en liquidation par la Banque centrale du Nigéria (CBN).

2007-2008

Offre publique et acquisitions ultérieures

UBA a eu un autre appel public à l’épargne combiné et une nouvelle émission de droits en 2007 et a procédé à de nouvelles acquisitions bancaires de trois banques liquidées, à savoir: City Express Bank, Metropolitan Bank et African Express Bank.

La banque a également acquis Afrinvest UK, sous le nouveau nom UBA Capital, au Royaume-Uni. La recherche d’une marque nationale et africaine forte s’est intensifiée en 2008 lorsque UBA a procédé à de nouvelles acquisitions de deux banques liquidées, Gulf Bank et Liberty Bank.

2008-Present

Création de filiales

UBA intensifie son empreinte africaine avec la création de UBA Cameroun, UBA Côte d’Ivoire, UBA Ouganda, UBA Sierra Leone et UBA Liberia, ainsi que l’acquisition d’une participation de 51% dans la Banque Internationale du Burkina Faso, qui était la plus grande banque du pays avec une part de marché de 40%. À l’heure actuelle, UBA compte 18 filiales africaines, représentant environ 20% du bilan du groupe, avec un objectif de contribution de 50%.

Découvrir plus

Découvrir plus